Comment nettoyer un four ?

Le four. Cet allié de taille, cet indispensable, ce sauveur de soirs de pas envie de cuisiner (hello pizza !).
Vous l’aimez ce four mais combien de fois par an le nettoyez-vous ?
Après enquête dans mon entourage, j’ai tremblé en entendant les réponses : 1 fois tous les 6 mois, 1 fois par an. Et ça concernait uniquement la cavité du four…
A la question : combien de fois par an nettoyez-vous la vitre intérieure ? la réponse qui est ressortie le plus est jamais. JAMAIS. JAAAAAMMMMAAAAAIIIIIIISSSSS.
Pas si dramatique pour la plupart des gens me direz-vous, mais pour moi, la grande malade de l’ultra détail du ménage, j’ai eu du mal à entendre ça.

« Bah j’ai la pyrolyse, ça nettoie mon four »
Et bien justement, gros scoop : le système de nettoyage de votre four ne s’applique pas à la vitre. Du coup, bonjour tâches grasses de projection qui ne partent pas, tout comme les projections au niveau du joint de la porte (en bas de la cavité).

Si tu fais partie de la team « je veux une vitre intérieure propre et sans tâches », cet article est fait pour toi !

Pour cela, armes-toi d’une éponge non abrasive, de bicarbonate de soude (l’équivalent d’une cuillère à soupe), d’alcool ménager et de patience.

Le bicarbonate de soude apportera ce côté abrasif sans rayer la vitre. L’alcool ménager est un excellent dégraissant, nettoyant, désinfectant (je le prends au citron, mon préféré est celui de la marque Paulette)

Il faut faire une sorte de pâte avec le bicarbonate de soude et l’alcool ménager afin que celle-ci soit humide et non mouillée et là on frotte jusqu’à disparition des tâches. Jusque là, c’est simple.Le plus délicat, c’est de faire attention à ne pas trop déborder sur les côtés pour ne pas se retrouver avec du bicarbonate entre les 2 vitres du four.Une fois la vitre débarrassée de ces tâches, on enlève la pâte avec l’éponge.Si après nettoyage, il reste du bicarbonate à des endroits délicats du four (proche de la jointure des 2 vitres par exemple), pas de panique : on laisse la porte du four ouverte, on attend que le bicarbonate sèche et on aspire l’excédent.Enfin, on passe aux finitions : on met un peu d’alcool ménager sur une microfibre ou un sopalin pour faire briller et avoir une vitre intérieure impeccable.

Le bicarbonate de soude vous sera également très utile pour les éléments intérieurs de votre four (grilles, glissières, plaques, …). On reprend la même recette et on s’arme de la même patience.

Et pendant que j’y pense, pour avoir moi-même fait l’erreur, si vous avez un four auto-nettoyant (catalyse ou pyrolyse), PRENEZ LE TEMPS DE LIRE LA NOTICE : pas tous les fours permettent de laisser les éléments dedans. Ca va dépendre de la marque du four mais également du modèle (pour la plupart des fours commercialisés, il faut tout retirer).

Autre chose à NE PAS FAIRE (si ma copine passe par là, je sais qu’elle se reconnaîtra), on évite de mélanger du vinaigre blanc avec du bicarbonate de soude à l’intérieur du four. Le résultat ne sera pas celui escompté : la réaction chimique se répandra dans le four et bonne chance pour aller déloger le bicarbonate.

Bref, on reste simple, efficace et délicat pour éviter les dégâts et garder son four comme neuf !

Et vous, quelles sont vos astuces pour nettoyer votre four ?